Le jeu vidéo pour la lutte contre le cancer ?

Samedi dernier, à l'occasion de Septembre d'Or, Andros et Lausanne-Esport ont invité les joueurs à se mobiliser pour la lutte contre le cancer de l'enfant.

Vous avez peut-être déjà entendu parler de Animal Crossing : New Horizons, le dernier opus de la célèbre saga de Nintendo, sorti sur Switch en mars dernier. Dans ce jeu en temps réel, le joueur emménage sur une île déserte qu’il peut aménager à sa guise et peut rendre visite aux autres joueurs. Le joueur peut interagir avec les habitants, ramasser des fruits sur les arbres, planter des fleurs, pêcher, attraper des insectes, déterrer des fossiles, etc.



À l’occasion de Septembre en Or (mois international de la mobilisation contre les cancers de l’enfant), la structure Lausanne E-Sport et le géant Andros ont été à l’origine d’un événement qui a fait du bruit dans la communauté d'Animal Crossing. Ce samedi, de 9h à 17h, les joueurs se sont bousculés pour se rendre sur Andros’Île et y déposer… des fruits !



En effet, pour 100 fruits déposés sur l’île, AndrosCH s’est engagé à donner 10 CHF à l’association ZOÉ4LIFE, qui soutient les enfants atteints de cancer en Suisse et leurs familles. En moins de 8h d’ouverture, les joueurs ont réussi à réunir 41 120 fruits exactement, ce qui équivaut à un don de 5 000 CHF (près de 4600 euros !) pour la lutte contre le cancer pédiatrique !


Une île ne pouvant accueillir que 8 visiteurs à la fois, et un passage prenant au minimum 10 minutes, tous les intéressés n’ont malheureusement pas pu passer. Et pour cause, la file d’attente (180 personnes) était pleine à craquer avant même l’ouverture de l’île ! La moyenne d’âge des joueurs se situant entre 20 et 25 ans, ce bel événement a permis à beaucoup de personnes qui n’en avaient pas forcément les moyens autrement de s’impliquer pour une cause qui leur était chère.

Une initiative loin d’être un cas isolé...


Si c’est la première fois que les joueurs peuvent générer des dons grâce à leurs actions en jeu, ce n’est pas la première fois que les joueurs se mobilisent pour une cause plus grande.


En 2018, par exemple, le studio de jeux vidéos Blizzard (World of Warcraft, Diablo…) s’est associé à la Brest Cancer Research Foundation (fondation de recherche contre le cancer du sein). En 2018, il était possible d’acheter la tenue « Ange Rose » pour un personnage de leur jeu Overwatch, dont tous les bénéfices seraient reversés à la fondation. Les joueurs se sont mobilisés en masse pour acheter la tenue, et ont réuni en moins de 2 semaines un total de 12,7 millions d’euros de dons pour la lutte contre le cancer du sein !

Depuis 10 ans, les marathons gaming «  Games Done Quick » à Orlando ont rapporté plus de 25 millions de dollars pour des associations comme la Prevent Cancer Foundation, Médecins Sans Frontières ou l’Organization for Autism Research. Et dans l’hexagone, il y a tout juste un an, le streamer Zerator organisait le Z EVENT, un événement rassemblant 56 streamers francophones dans un marathon caritatif. En une cinquantaine d’heures, les gamers ont levé plus de 3,5 millions au profit de l’institut Pasteur.

Dans un tout autre registre, pendant 5 ans, Sony a été partenaire de Folding@Home, un projet de recherche médicale visant à développer de nouveaux médicaments permettant de lutter contre certains types de cancer. Quand ils le souhaitaient, les possesseurs de PlayStation 3 pouvaient lancer un client sur leur console, mettant ainsi ses performances à disposition des scientifiques pour leurs permettre d’effectuer un très grand nombre de calculs statistiques. Plus de 15 millions de joueurs ont participé au projet, pour un total de 100 millions d’heures de calculs !


Enfin, d’autres initiatives comme le jeu vidéo « That Dragon, Cancer » ou «  I, Hope » proposent des expériences interactives et poétiques pour sensibiliser les joueurs au quotidien des familles qui luttent contre le cancer ou pour aider l’enfant malade à garder espoir.

29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout